Nous voulons un référendum sur l’immigration !

Monsieur le Président,

L’immigration massive que nous connaissons est un danger majeur pour notre pays :

– Elle est d’abord un danger pour notre identité nationale. Des millions de personnes sont arrivées en quelques décennies chez nous sans partager notre culture, nos valeurs, nos coutumes. Et souvent même sans avoir la plus petite envie de les adopter et de s’intégrer.

– Elle est aussi un danger financier, notamment pour notre système de protection sociale, déjà en faillite, et pourtant véritable pompe aspirante de l’immigration légale et clandestine.

– Elle est encore un danger pour la sécurité, puisque bon nombre d’immigrés non intégrés s’attaquent à leurs voisins.

– Elle est enfin une menace pour les immigrés parfaitement intégrés et qui risquent un fâcheux amalgame.

Nous vous demandons donc instamment d’organiser au plus vite un référendum sur l’immigration, avec trois questions :

1) Faut-il revenir au droit du sang, c’est-à-dire réserver l’obtention de la nationalité aux enfants des Français et dans des cas exceptionnels aux étrangers méritants qui ont prouvé leur attachement à la France ?

2) Faut-il réserver l’aide sociale aux Français ?

3) Faut-il supprimer le regroupement familial en France ?

Vous avez tenu à maintes reprises le langage de la fermeté et nous vous en remercions. Mais la situation devient chaque jour plus préoccupante. Les trois réformes indiquées par ces questions permettraient de stopper réellement l’immigration et donc de s’attacher sérieusement à l’intégration des immigrés déjà présents sur notre sol. Et elles ne coûteraient rien ; au contraire, elles permettraient de substantielles économies.

Je compte sur votre détermination à défendre la France et les Français pour préparer au plus vite cet indispensable référendum.

Leave a comment

216 Comments

  1. eric

     /  29 novembre 2010

    Bravo Nicolas.
    Il faut faire connaitre cette pétition seul moyen d’imposer des changements et de savoir ce que veulent les français

  2. eric

     /  29 novembre 2010

    > > Objet : Les Voyous-stats
    > >
    > >

    > La Racaille en chiffres

    > > >
    > > > Comme il vaut mieux parfois une poignée de chiffres plutôt que de
    > > > longs discours, à vous de juger :
    > > >
    > > > ALLEMAGNE
    > > >
    > > > Près de la moitié des actes violents des moins de 21 ans sont commis
    > > > par des personnes issues de l’immigration. Nous ne pouvons pas nous taire .
    > > >
    > > > Angela Merkel, chancelière allemande
    > > >
    > > > NORVEGE
    > > >
    > > > 100% des viols qui ont donné lieu à une plainte en 2008 à Oslo l’ont
    > > > été par des immigrés  » non-occidentaux « , en majorité kurdes et
    > > > africains. Ils viennent de pays qui ont un regard sur la femme
    > > > totalement différent de celui qui règne en Norvège . Ces viols
    > > > s’accompagnent d’une violence très importante. (statistiques de la police.)
    > > >
    > > > SUISSE
    > > >
    > > > Plus de 60% sont des détenus sont des étrangers, en grande majorité
    > > > musulmans (statistiques fédérales suisses)
    > > >
    > > > FRANCE
    > > >
    > > > 60 à 70% des détenus sont de religion musulmane (source Washington Post)
    > > >
    > > > ESPAGNE
    > > >
    > > > 70% des détenus sont musulmans (Département des Affaires islamiques
    > > > de Dubai)
    > > >
    > > > ITALIE
    > > >
    > > > Les faits sont incontestables, nous avons aujourd’hui en Italie plus
    > > > de 55 000 détenus parmi lesquels plus de 20 000 étrangers. 65 % d’entre
    > > > eux sont mis en examens mais seuls 35 % sont condamnés. Il faut donc
    > > > accroître la mise en oeuvre des mesures d’expulsion pour les étrangers
    > > > condamnés à des peines inférieures à deux ans (Syndicat autonome de la
    > > > police pénitentiaire)
    > > >
    > > > GRENOBLE
    > > >
    > > > Deux « jeunes » arrêtés.
    > > >
    > > > Entre 50 et 60 voitures ont été brûlées et deux « jeunes », dont un
    > > > mineur, ont été arrêtés, selon un bilan définitif de la police.
    > > >
    > > > Les deux « jeunes » arrêtés sont âgés de 17 et de 18 ans, a précisé un
    > > > responsable de la police.
    > > >
    > > > En outre des engins de chantier ainsi que deux commerces ont
    > > > également été brûlés. Les incidents se sont déroulés dans la nuit dans
    > > > un quartier populaire de Grenoble, la Villeneuve, d’où était originaire
    > > > Karim Boudouda, 27 ans, déjà condamné trois fois aux assises pour vol à
    > > > main armée, et qui a trouvé la mort dans la course-poursuite qui a suivi
    > > > sa fuite du Casino d’Uriage-les-Bains, près de Grenoble.
    > > >
    > > > Avec un complice il s’était fait remettre le contenu de la caisse
    > > > sous la menace d’armes lourdes.
    > > >
    > > > Concrètement le pauvre Karim se fait tuer par la police pendant son
    > > > braquage. .. et il faudrait que la France s’excuse ????
    > > >
    > > > On marche sur la tête dans ce pays… non ?
    > > >
    > > > Que font la HALDE, Sos Racisme et la Licra ….. Vite … défendons
    > > > tous Karim, ce prix Nobel qui a tant apporté à notre Pays…
    > > >
    > > > NB : Déjà on se demande ce que ce type faisait en liberté après
    > > > trois condamnations aux Assises. ….Ensuite, abandonnons « la pensée
    > > > dominante de la culture de l’excuse » et arrêtons de les appeler des
    > > > « jeunes », ce sont des voyous !
    > > >
    > > > Soutenons notre police !
    > > >
    > > > Si vous êtes d’accord …. transmettez ce mail.. sinon…..
    > > > continuez à dormir …!!!

  3. BRICE

     /  30 novembre 2010

    OUEST FRANCE du mardi 30 novembre :
    23 498 étrangers ont été reconduits à la frontière par la France, depuis le début de l’année. Un tiers d’entre eux ont accepté un retour volontaire. Le coût des retours contraints s’élève à 230 millions d’euros par an, soit une moyenne de 12 650 € par reconduite.
    1er remarque : le coût exorbitant des 18 181 étrangers reconduits de forces chaque année !
    2ème remarque : aucun chiffre sur le coût du tiers restant qui accepte le départ volontaire !
    3ème remarque : on ne parle ici que de quelques milliers de personnes alors imaginons le prix à payer pour plusieurs centaines de milliers qui sont déjà sur nos terres !
    Enfin quatrième et dernière remarque : ceux qui ne voient pas de lien entre crise et immigrations massives ne doivent pas payer d’impôts car je préfererai personnellement donner cet argent à des chomeurs créateurs d’entreprises qui seraient bien plus utiles à notre pays que des clandestins qui sont autant de boulets supplémentaires à notre économie !

  4. eric

     /  30 novembre 2010

    Bravo Nicolas
    En ayant indiqué sur les blog l’adresse de cette pétition vous avez relancé les signatures.
    Tout le monde doit en parler sur tous les blogs.
    Lorsque la taille critique sera atteinte (peut être 100 000 signatures) la publicité sera moins nécessaire. Mais pour le moment il faut agir car le compteur ne tourne pas assez vite.

  5. aurélie

     /  1 décembre 2010

    > > > > > > > Une mosquée face au pont de l’alma ? > > >
    > > > > > > > Cela peut paraître dément mais c’est pourtant bien réel :
    > > > L’Arabie Saoudite veut acheter l ensemble d’immeubles situés face au pont de l’Alma, tout près de la tour Eiffel, qui abritent pour le moment la direction de Météo France. Le but : en faire un « centre culturel et cultuel». > > > Culture exclusivement musulmane et culte musulman, en français, ça s appelle une mosquée. Enquête.
    > > > Sous le pont de l’Alma coule la Seine, tandis que résonne l’appel du muezzin ? Ce n’est pas le début Dun roman de politique fiction, tel
    > > >
    > > > celui qu’a écrit Elena Tchoudinova avec La Mosquée Notre-Dame de Paris, année 2048, mais le projet qui a germé à Riyad, capitale du royaume d’Arabie saoudite, un pays dont la devise est tout sauf conforme aux « valeurs républicaines » et, surtout, aux fondements de la civilisation européenne : « Il n’y a de vraie divinité qu’Allah et Mahomet et Son Messager. Au moins, on ne pourra pas dire qu’on aura été pris par surprise.
    > > > On ne sait si c’est directement dans le cerveau du souverain de la monarchie islamique et « serviteur des lieux saints » Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud que l’idée a germée, ou si le pouvoir saoudien a été inspiré par la Ligue islamique mondiale, fondée en 1962 à La
    > > >
    > > > Mecque où elle reste basée, mais toujours est-il que l’Arabie saoudite caresse le projet fou d’ériger une mosquée monumentale sous
    > > >
    > > > couvert de « centre culturel et cultuel », comme d’habitude à deux pas de la tour Eiffel et juste en face du pont de l’Alma ! Très
    > > >
    > > > précisément sur un terrain qui, longeant l’avenue Rapp, s’étend du quai Branly à la rue de l’Université. Un quartier qui, en plein VIIe arrondissement
    > > > L’aveu de l’ambassade d’Arabie saoudite
    > > > Comme cela serait-il possible ? Tout simplement parce que Météo France, qui occupe actuellement cette surface, va déménager. Et que ses locaux, qui appartiennent à l’état, ont été mis en vente. Or l’Arabie saoudite, qui n’est pas à trente millions d’euros près, s’en est portée acquéreur dans le but, non seulement d’y transférer son ambassade, mais aussi d’y implanter une mosquée ! Et une grande ! Car il y a de la place. Le terrain convoité, cadastré section CO numéro 6, fait 4 245 mètres carrés . Même avec une partie « culturelle »
    > > >
    > > > étant entendu que la seule « culture » de l’Arabie saoudite est l’islam ! , ça laisse de la place pour accueillir le ban et l’arrière ban de
    > > >
    > > > la « communauté musulmane » des beaux quartiers et des autres. Car si les bâtiments qui s’y trouvent actuellement sont à usage de
    > > >
    > > > bureaux et vendus comme tels, il suffira d’une simple autorisation jamais refusée bien sûr aux pays étrangers « amis » de la France
    > > >
    > > > pour en changer l’affectation ou pour les détruire pour les remplacer par des édifices bien plus « fonctionnels ». Et justement, coup de
    > > >
    > > > chance ! Sur ce magnifique terrain, ni l’immeuble du quai Branly, ni celui qui fait l’angle de l’avenue Rapp et de la rue de l’Université,
    > > >
    > > > ni le troisième bâtiment sur cour ne sont classés monuments historiques ! C’est pas un phénoménal coup de bol, ça ? Le plus ancien des
    > > >
    > > > trois bâtiments date de l’immédiat après-guerre, les extensions, qui ont porté la surface brute globale à 10 414 m2 , ont été réalisées au cours des années 1960 C’est notre confrère « Newsweek » qui a levé ce lièvre dans son édition russe (relayée en France par un site orthodoxe) au détour d’un article affirmant que la Fédération de Russie était elle aussi sur le coup.

  6. aurélie

     /  1 décembre 2010

    > La petasse, une de vraie!!! http://www.facebook.com/home.php?#!/notes/forceanimalintervention-rezo/mme-houria-bouteldja-mise-en-examen-pour-racisme-anti-francais/500300320820
    Houria Bouteldja mise en examen pour racisme anti français Pour injure raciale à légard des Français ! Sur plainte de lAGRIF (1) devant le tribunal de Toulouse, Madame Houria Bouteldja, présidente de lassociation dénommée «Indigènes de la République», a été mise en examen pour avoir proféré une injure raciale à légard des Français. Il sagissait de lemploi très méprisant et péjoratif du terme «souchiens» (ou sous-chiens). Traduction: Français de souche. Le juge dinstruction de Toulouse a fait signifier sa mise en examen à Madame Bouteldja par son collègue compétent territorialement, cest-à-dire celui de son lieu de domicile. Elle sera très probablement jugée par le tribunal correctionnel de Toulouse. Par ailleurs, la procédure contre le livre « Nique la France » édité par lassociation de Madame Bouteldja dans la même veine de haine anti-française est en cours. Source : AFP A noter que le NPA d’Olivier Besancenot apporte son soutien à Madame Houria Bouteldja. On n’en attendait pas moins… NDLR: Le racisme anti-français est devenu hélas, une réalité. Il est le plus souvent le fait d’une petite minorité de « français de papier », c’est à dire des étrangers trop vite dotés de la citoyenneté française dont ils sont parfaitement indignes, car ne reconnaissant aucune des valeurs de notre république. Leur comportement en témoigne et un signal d’arrêt fort doit être donné à leurs agissements délictueux. C’est la première fois à notre connaissance qu’une plainte pour racisme anti-français est portée devant la Justice et déclarée recevable par un magistrat, dont nous saluons ici la décision, car elle a valeur de message. Soyons attentifs aux jugements et arrêts qui seront prononcés par les tribunaux dans cette affaire: ils feront jurisprudence. Les responsables de l’Institut du Monde arabe, à Paris, qui emploient Madame Bouteldja, apprécieront sans doute médiocrement ce procès impliquant l’une de leurs employées, qui les place dans une situation assez inconfortable. Sources : http://infos.fncv.com/post/2010/05/12/Madame-Houria-Bouteldja-mise-en-examen-pour-racisme-anti-francais-souche (

  7. Un référendum, il y en a qui vont commencer à trembler!

  8. Alain

     /  3 décembre 2010

    j’aurais aimé faire l’ENA comme la plupart de nos politiciens car en sortant de cette école prestigieuse je ne me serai pas rendu compte comme eux que l’immigration :
    Est un cancer pour la France
    Un retour arriére de nos valeurs
    Le trou de la secu
    Une insécurité sans precedent….etc…..etc….etc.
    Mais je ne suis qu’un ouvrier et MOI j’en suis CONSCIENT !!!!
    Alors, je me dit ou est leur interet de vendre la France à l’islam ????????
    Car je suis sur qu’il y en a un.

  9. laeti

     /  6 décembre 2010

    immigration, à la limite, mais la moindre des choses pour ces gens serait encore de respecter notre culture et la main qui les nourrie, et c’est tres loin d’etre le ces, dorenavent, c’est à la france de s’adapter à leurs culture pour que les pauvre petits chéris ne soient pas déstabilisé, et ma mamie qui à fui l’espagne il y à bien lontemps, qui s’est mise au francais et n’as pratiquement jamais reparlé sa langue, elle s’est adapté, elle à pas pleurniché pour avoir un logement, de l’argent, un lieu de priere adapté à son culte ou encore des magasin venadant les produits de son pays!!!!!!!!!!!!!!!
    on veux venir en france, soit, alors on devient francais, et cela commence par parler la langue!!!

  10. laeti

     /  6 décembre 2010

    aimé,

    c’est dommage, votre combat et le notre son proche, tous opposé à des envahisseurs venus piller nos richesses et laisser notre pays en état de délabrement tant intellectuel que social ou financier.

    C’est dommage que vous ne vous battiez pas, et c’est là que nos combats diffèrent, Brice, moi-même et beaucoup d’autres, souhaitons faire quelque chose, meme si c’est en vain, pour aider notre nation, vous, AVEZ FUI la votre, dommage, les pays africains ont réelement besoins de gens intelligents et intègre!!!

  11. thierry

     /  7 décembre 2010

    Lire l’article sur Marinne LE PEN dans le figaro et surtout les commentaires qui suivent.
    Elle semble certaine de figurer au 2ème tour et si l’on en croit les commentaires elle a probablement raison d’affirmer que son score probable est très supérieur à celui qui lui indiqué par les organismes de sondages.
    Il faut être sourd et aveugle pour ne pas entendre parler de Marinne LE PEN.
    Bien plus que DSK qui se présente comme un vrai libérale de droite plus libérale que MADELIN.

  12. Henri

     /  9 décembre 2010

    Améliorer le texte:

    Demandons à Nicolas Sarkozy un référendum sur l’immigration

    Par:

    Demandons au Président de la République Française Nicolas Sarkozy un référendum sur l’immigration

  13. gaston

     /  10 décembre 2010

    Les medias ne cessent de mettre en valeur des vieux DSK des AUbry des Ségolene etc.
    Toute la France ne parle que de Marine LE PEN.
    Ce midi sur RTL un auditeur UMP a dit qu’il l’avait trouvé étonnante et que l’UMP a intérêt à oublier son centre et intégrer dans son programme les idées du FN sur la préférence nationale.
    Sur la 5 ils affirmaient que DSK n’était qu’une construction médiatique de journalistes.
    Jeudi soir sur France 2, la vice-présidente du Front national a assuré viser l’Elysée en 2012 et pas seulement le passage du premier tour. Pour gagner en crédibilité, elle a qualifié l’idéologie nazie d’«abomination» et a cherché à investir le terrain économique.

    Invitée jeudi soir en prime-time sur France 2, alors que le délai fixé pour pour participer à l’élection du nouveau président du Front national s’achève vendredi, Marine Le Pen a voulu soigner sa prestation. Fidèle à sa stratégie de dédiabolisation du FN, elle a débuté son intervention en se démarquant clairement de son père, habitué des dérapages. «Il est Jean-Marie, je suis Marine», a-t-elle expliqué. Interrogée sur la sortie de Jean-Marie Le Pen, qui avait fait scandale en qualifiant les chambres à gaz de «point de détail», Marine Le Pen a déclaré n’avoir «pas la même vision de cette période de l’histoire que (son) père». «Le Front national n’a rien à voir, ni de près ni de loin, avec l’idéologie nazie, qui fut une abomination», a-t-elle ajouté.

    L’occasion pour Marine Le Pen de dénoncer les extrémistes de son mouvement, «quelques dizaines de bras cassés», que «Bruno [Gollnisch] veut accueillir». «Il a existé un certain nombre de suspicions à notre égard, il faut éviter de nourrir les suspicions», a-t-elle assuré. L’eurodéputée frontiste a aussi récusé les qualificatifs de «raciste» et de «xénophobe». «La xénophobie c’est la haine de l’étranger, nous ne haïssons personne. Nous aimons notre pays, nous aimons notre peuple et nous considérons que l’immigration massive est un mal pour notre pays», a-t-elle déclaré, indiquant qu’elle n’avait «rien» contre «les immigrés».

    Objectif : devenir «un parti de gouvernement»

    Pour Marine Le Pen, la faute incombe aux «politiques», gauche et droite confondues, qui ont mené une «politique d’immigration irresponsable». «Nous avons 5 millions de chômeurs et nous continuons à importer des personnes pour peser à la baisse sur les salaires des Français», a-t-elle expliqué. «Nous accueillons leurs enfants dans nos écoles. Alors même qu’un quart de nos compatriotes n’arrive plus à se soigner correctement par manque d’argent, les clandestins sont pris en charge à 100% pour leurs soins. Nous les logeons dans des logements sociaux, nous leur accordons des allocations familiales, des aides sociales de toutes sortes», a-t-elle assuré.

    Si, pour Marine Le Pen, la gauche et la droite n’ont pas été capable de contrôler le flux migratoire, elles n’ont pas plus de «crédibilité en matière de politique économique et sociale. Leur bilan est triste : l’industrie disparue, des services publics qui se sont effondrés, le petit commerce en voie de disparition…» En soutenant le libre-échange et la mondialisation, estime la vice-présidente du FN, le PS et l’UMP «font payer la crise à ceux qui en sont les victimes». Pour s’en sortir, la candidate à la présidence du parti frontiste estime qu’il faut «sortir de l’euro, qui n’est pas viable». «Il s’agit de défendre les intérêts de la France» et «de protéger notre économie de la concurrence déloyale des pays émergents », a-t-elle assuré. «La monnaie, par le biais de dévaluations compétitives, est le moyen le plus performant pour soutenir l’économie et éviter les délocalisations».

    En investissant ainsi le terrain économique, Marine Le Pen a voulu gagner en crédibilité à 18 mois de la présidentielle. Une échéance sur laquelle elle a déjà les yeux rivés. «Je travaille à ce 21 avril à l’envers, je travaille également à un 6 mai (deuxième tour de l’élection, ndlr) à l’envers, parce que moi, mon objectif, c’est d’arriver au pouvoir pour appliquer mes idées», a déclaré Marine Le Pen. «Je veux que nous devenions un parti de gouvernement, non pas supplétif à un autre mouvement (…) mais un pôle de rassemblement à vocation majoritaire», a ajouté la vice-présidente du parti, pour l’instant créditée dans les sondages présidentiels de 12 à 14 %, derrière l’UMP et le PS.

  14. Michel Leclerc

     /  10 décembre 2010

    Un excellent article de POLEMIA sur ce sujet gravissime pour l’avenir de nos enfants :
    http://www.polemia.com/article.php?id=3317

  15. sylvie

     /  12 décembre 2010

    Bravo Madame Le Pen. Enfin une femme capable de dire ce que toutes les femmes pensent.
    Toutes mes amies ce matin m »envoient des Sms pour applaudir.
    On ne peut plus s’habiller comme on le souhaite sans se faire insulter. On vit au quotidien ce que vous décrivez.
    Bientôt nos droits seront bafouées.
    Toutes les femmes libres doivent voter Marine LE PEN et les hommes qui ont un peu de courage s’il en existe encore.
    Vous aurez nos votes. Bravo en core bravo

  16. didier

     /  12 décembre 2010

    1108 commentaires sur le site du figaro en moins deux heures.
    Tous la soutienne. Comment les médias réuissent à ne pas en parler
    On aurait tord de fustiger trop rapidement Marine Le Pen. Il suffit de lire les commentaires internautes partout sur le web pour vite se rendre compte qu’une fois encore Marine Le Pen a fait une analyse parfaite d’ un malaise grandissant qu’aucun parti politique n’ose prendre en compte. Ce malaise va au-dela des opinons politiques. La realite en France est qu’ il existe bien des rues fermees aux francais au moment de la priere et ce ceci grace a un service de securite auto-proclame qui emploie des moyens brutaux dignes d’ une milice. Les francais sont constamment confrontes a l’ intolerance religieuse principalement orchestree par les islamistes, a l’ecole, dans la rue, dans les hopitaux, dans les banlieues etc… Si le malaise n’etait deja pas assez grand, on accuse Marine Le Pen et les francais qui pensent comme elle d’ intolerance a l’intolerance des religieux ce qui est quand meme un comble. Entre l’UMP decredibilise , meme l’interdiction de la burka n’y fera rien et le PS qui n’a jamais ete credible sur la question et persiste et signe avec un programme qui sent bon les annees 80 et a l’angelisme QQ la praline, la France est mal barree en 2012. L’occupation est un fait, la resistance clairement ancree et jusqu’a ce jour silencieuse mais pendant combien de temps.

  17. didier

     /  12 décembre 2010

    désolé c’est plus de 2000 commentaires sur le site du figaro partout sur tous les blogs.
    Dans 95% des cas c’est une adhésion me sur les sites de gauche à tel point que le jounal le figaro vient de faire un sondage
    Marine LE PEN constitue-t-elle un danger pour l’UMP.
    Les commentaires sont tous élogieux pour Marine LE PEN
    Exemple le PS et L’UMP constituent un danger pour la France.
    Les articles sur les autres candidats ne suscitent aucun commentaire sur le journal LE MONDE.

  18. didier

     /  13 décembre 2010

    Lu sur le forum du figaro.
    Tout le monde applaudit et les journalistes continuent à critiquer sans se rendre compte qu’ils sont contre l’opinion publique.
    Plus de 2200 commentaires! C’est la démonstration du profond malaise qui envahit les Français. Nos socialo-Sarkos, c’est à dire nos autruches élues gardent ostensiblement la tête dans le sable. Que ne ferait-on pas pour rester en place! L’Égalité réelle de nos très chers socialistes ne peut séduire que ceux qui se nourrissent de toutes les perfusions sociales mises à leur disposition. 2012 va se jouer sur le redressement économique.* Nos socialo-sarkos ne font rien pour endiguer l’énorme flot de produits manufacturés bons marchés arrivés des Pays à bas coût de production. Ils prétendent par là, que nous sommes trop chers et que ces produits offrent aux Français un peu de pouvoir d’achat supplémentaire. En échange, nous leur vendons des produits à forte valeur ajoutée, dont le contrat la plus part du temps, exige le transfert de technologie. Il ne s’agit que d’un marché de dupes qui gavent de profit des multinationales apatrides. Si cela peut séduire certains gogos dans l’immédiat, des pans entiers de notre savoir-faire disparaissent. C’ est catastrophique à plus ou moins long terme. 2012 se jouera sur la sécurité. Nos socialo-Sarkos n’ont plus rien à nous proposer qui ait une once d’efficacité…. L’incurie est leur crédo! Seule, Marine, aujourd’hui, peut relever ces défis!

  19. eric

     /  14 décembre 2010

    lu sur forum de rtl
    Les anciens militants communistesn trotskistes, deviennent les militants les plus efficace pour le parti de Marine LE PEN. Des bataillons entiers de socilistes
    adhèrent tous les jours aux idées de Marine LE PEN

    Pierre Cassen, rédacteur en chef de Riposte laïque, se présente comme étant «de gauche laïque et républicaine». Il reproche à son camp de gauche de «sous-estimer, au nom d’un certain relativisme, d’une mauvaise conscience, voire d’une culpabilité post-coloniale, l’offensive islamisante, principal danger pour nos valeurs et notre civilisation». Selon cet ancien trotskiste, à force d’accommodements «prétendument raisonnables», les musulmans les plus militants exigeraient aujourdhui de la République qu’elle s’adapte à leurs dogmes.
    A méditer
    Victor Hugo et Brassens ne disaient ils pas que les religieuses devenaient les meilleures prostituées.

  20. Bonjour,

    Cela a toujours été ma pensée que, quand on s’installe dans un pays, on s’engage à y respecter la culture et les lois. nous ne l’avons pas fait dans la passé vis à vis de la plupart des immigrés, nous leur devons réparation, mais il ne sert plus à rien ,ni pour l’avenir des immigrés qui veulent vraiment adhérer à nos vqleurs ni pour celui du monde entier de laisser s’installer n’importe qui pour y faire n’importe quoi! Si ce sont les constitutions et les droits de l’homme qui nous en empêchent, modifions les pour les adapter aux réalités que nous vivons. TRUC

  21. Nicolas

     /  15 décembre 2010

    Commentaires lus sur le figaro en ligne; I fait le buzz cet article :) je suis apolitique et je ne vote jamais pour le meilleur…j’essaie simplement de voter pour le moins pire…autant dire qu’Aubry ou Royale n’auront jamais mon vote :) Habitant St-Denis (93), je trouve qu’elle a raison de dire que bloquer des rues et lieux publiques pour prier est une occupation illégale…et pas que pour les musulmans, c’est valable pour toutes les religions (je suis athée aussi ^^). Il y a d’ailleurs un paradoxe assez intéressant entre population, religion, politiques et médias…ici à St-Denis de plus en plus de musulmans invitent à voter Le Pen en 2012…marrant, non ?

  22. odette

     /  17 décembre 2010

    Sur France Info ce matin un journaliste de Marianne affirmait que N SARKOZY pouvait disposer d’une arme puissante pour gagner la présidentielle. Un référendum sur l’immigration.
    Le référendum est le seul moyen pour le peuple d’exprimer une position sans aucune contestation possible.
    Ce référendum est tellement demandé que la population entière lui en serait reconnaissante.
    Enfin la France pourrait ce prononcer sur cette question qui conditionne son existence même.

  23. Jean-Momo

     /  17 décembre 2010

    Bonjour,

    Intéressants, cette pétition mais surtout les commentaires, j’aime bien les débats à condition que cela reste respectueux entre les acteurs, ce qui est très loin d’être le cas sur ce genre de sujet malheureusement.
    N’en déplaise à certains mais franchement j’ai de sérieux doutes quant à l’impact de cette pétition pour un référendum, c’est une réalité qui n’a échappée à personne, 11147 à l’heure où j’écris ça casse pas des briques, quand bien même il y en aurait 10 ou 20 fois plus, ce sera un cri dans l’espace de toute façon, mais s’exprimer c’est l’essence même de la démocratie, alors pourquoi pas.

    Par ailleurs les référendums sont souvent proposer lorsque leurs issus sont favorables à leurs initiateurs ou que leurs résultats ont peu d’importance sauf dans quelques cas comme celui de la constitution européenne par exemple, où in fine on a quand même shunté l’opinion du peuple, mais en terme d’image c’est intéressant pour les gouvernements, on a l’illusion de croire que le peuple participe aux grandes décisions.

    Les français ne veulent pas d’un modèle politique tel que le FN le propose, la succession de désaveux depuis ces 30 dernières années en est la démonstration flagrante, oui il y aura sûrement un soubresaut, une poussée de l’électorat frontiste lors des prochaines élections je n’en doute pas mais cela restera circonscrit dans un petit cercle, c’est malheureusement une réalité, même si le FN a fait beaucoup d’efforts pour assainir son image, certains courants violents, racistes et antirépublicains parasitent toujours le mouvement, alors oui il y a surement du ménage à faire chez les immigrés ou les population issues de l’immigration mais au Front National assurément.

    Vous pensez que l’immigration est responsable de tous les maux du pays ?, laissez moi rire, ouvrez les yeux, le problème est bien plus large et plus grave dont beaucoup n’en prennent pas la juste mesure.
    Il y a aussi un problème sémantique, ce ne sont pas les immigrés qui posent problème mais bel est bien des français, de la 3ème voir 4ème génération, les premiers immigrés se faisaient bien discrets, travaillant souvent durement sans rien contester et avaient conscience qu’ils n’étaient pas chez eux mais seulement accueillis, il y avait ce sentiment de gratitude que les générations suivantes n’ont pas voulu épouser, avec la discrimination et la marginalisation social dont elles ont été les victimes, mais aussi impulsés par la gauche c’est tout à fait juste.

    Ce sont bel est bien les représentants du peuple et le patronat français, les « vôtres » donc, qui ont créé cette situation, sans jamais penser aux conséquences, l’idée n’était pas mauvaise au départ sauf que ça a dérapé, on a amené n’importe qui n’importe comment, c’est moi issu de l’immigration qui le dis.

    « Vos » élus de droite et de gauche ont participé à la globalisation, au capitalisme sauvage, discrédité et aseptisé la foi chrétienne, encouragé le métissage et contribué à la disparition des spécificités locales et culturelles françaises (on le voit bien avec les producteurs agricoles, c’est le marché qui les fait disparaitre), la droite a clairement vendu de grandes entreprises françaises à des capitaux étrangers (fonds de pensions américains, capitaux chinois et du moyen orient) les français ne sont plus maîtres de leurs propres entreprises.

    Écoutez DSK, sur RTL qui prône une gouvernance mondiale, comme ça le peuple n’aura plus d’autodétermination et ce sera la fin de l’Etat Nation, enfin on aura un représentant de la fédération de France.
    DSK est clairement sioniste, acteur dans les intérêts d’une puissance étrangère, c’est clairement un danger et une incompatibilité avec la fonction de Président de la République française :
    « Je considère que tout Juif dans la diaspora, et donc c’est vrai en France, doit partout où il le peut apporter son aide à Israël. C’est pour ça d’ailleurs qu’il est important que les Juifs prennent des responsabilités politiques. Tout le monde ne pense pas la même chose dans la Communauté juive, mais je crois que c’est nécessaire. Car, on ne peut pas à la fois se plaindre qu’un pays comme la France, par exemple, ait dans le passé et peut-être encore aujourd’hui, une politique par trop pro-arabe et ne pas essayer de l’infléchir par des individus qui pensent différemment en leur permettant de prendre le plus grand nombre de responsabilités. En somme, dans mes fonctions et dans ma vie de tous les jours, au travers de l’ensemble de mes actions, j’essaie de faire en sorte que ma modeste pierre soit apportée à la construction de la terre d’Israël. » (Europe 1-1991)

    Sarkozy/DSK main dans la main pour vous transformer en moutons
    Alors oui regardez les immigrés si vous voulez mais le danger n’est pas là, comme dirait Alain Soral, il vaut mieux pour le taureau de foncer sur le toréador que sur la cape que l’on lui présente.

  24. Georges

     /  17 décembre 2010

    La France, comme de nombreux pays, a décrété la nationalité au DROIT DU SOL alors qu’un plus grand nombre de pays applique la nationalité au DROIT DU SANG (Les pays islamistes notamment). Avant, cette nationalité était accordée sur demande de l’intéressé lors de sa majorité civile à la condition d’avoir vécu d’une façon durable sur le territoire français. L’intéressé avait donc le choix de l’accepter ou de la refuser.
    Or, depuis 1998, la loi GUIGOU (socialiste) accorde automatiquement la nationalité française aux enfants nés sur notre sol même de parents étrangers… qu’ils soient d’accord ou non. C’est sans doute à cause de cette obligation légale que nombre d’individus de nationalité française, parce que nés en France, refusent les lois et les devoirs de notre République, la combattent, l’insultent, la dénigrent, au nom de leurs vraies racines donc du DROIT DU SANG. Peut-on leur donner tort ? Ils n’ont pas demandé à être Français : on le leur a imposé.
    Toute la gauche « bien pensante », les intellectuels, les artistes, etc. estiment tout à fait honorable que ces individus se révoltent, se battent, pour faire respecter leur DROIT DU SANG alors qu’ils s’offusquent et parlent de racisme dès qu’un Français de souche honore son DROIT DU SANG.
    •Pourquoi les pays européens et la France en particulier ont-ils l’obligation de se faire coloniser au nom du DROIT DU SOL par des « colonisateurs » qui revendiquent le DROIT DU SANG ?
    •Pourquoi le DROIT DU SANG a-t-il été revendiqué pour « offrir » l’indépendance à l’Algérie alors que plus d’un millions de Français sont nés sur cette terre qui était la leur par le DROIT DU SOL, puisqu’elle était une terre française ?
    •Pourquoi le DROIT DU SANG que revendiquent de nombreux Français horrifie la Ligue des Droits de l’Homme, SOS Racisme, MRAP, LICRA et j’en passe, alors que ces mêmes associations se montrent si tolérantes pour les « Français » qui clament haut et fort leur DROIT DU SANG pour une autre patrie ?
    Le DROIT DU SOL, c’est par exemple le droit pour un CHAMEAU qui naît dans une porcherie de se proclamer PORC !!… Cette comparaison serait amusante si elle n’était pas tragique. En conclusion une question peut se poser : ceux qui bénéficient des deux droits (DROIT DU SOL + DROIT DU SANG) ne devraient-ils pas être fort justement considérés comme davantage propriétaire de leur « TERRE » ?

  25. didier

     /  19 décembre 2010

    Re Georges.
    Samedi a eu lieu une conférence pour le refus de l’islamistaion de l’europe organisée par riposte laïque
    Sans publicité aucune, bravant le froid, et les conditions difficiles de circulation, plus de 800 personnes étaient présentes. Des braves gens de toute sensibilité politique (gauche droite etc) qui refusaient simplement la régression intellectuelle, la colonisation, l’ivasion (telle que l’a dit Giscard). Un vrai carton .
    Savez vous que les socialos qui n’ont rien compris à l’exaspération qui monte ont tenté de faire interdire la manifestation. Ils ont organisé une contre manifestation qui n’a réuni que 200 personnes malgré les convocations politiques des élus de gauche..
    La gauche ne voit pas le mouvement monter d’une façon très rapide. Lorsque le peuple ouvre les yeux il est trod tard pour que politiques l’endorme à nouveau. Les journlistes parlent toujours de DSK AUBRY SARKOZY etc mais écoutez autour de vous
    RTL RMC EUROPE 1. Regardez les sondages en ligne sur internet. Allez au marché et interrogez par vous même les commerçants et les clients. Lisez les blogs et parlez en dans vos entreprises. Tout le monde semble ne parler que de Marine LE PEN. Lorsqu’elle intervient à la télé à la radio elle fait des records d(‘audience et les formums enregistrent un nombre de commentaires incroyables. Sur le blog d’RTL tout le monde ne parle que de Marine LE PEN
    Sur AGORAVOX JF KAHN prend même sa défense comprenant qu(‘il s’agit d’un mouvement de fonds inexorable qui réunit électeurs de gauches et de droites.
    Ce qui est le plus étonnant c’est d’écouter d’anciens décus socialistes militants de la première heure qui souhaitent se tourner vers Marine LE PEN. N’oubliez pas qu’elle faisait déja ses meilleurs scores en terre communiste le NORD.
    Les soialistes sont débiles de militer pour l’islamisation rapide de la société alors qu’ils apparaissaient comme souvent opposés aux religions.
    De toute façon en économie plus aucun homme politique n’a un pouvoir quelconque. Donc tous les politiques doivent suivrent ce mouvement. Les français ne veulent pas d’islam
    C’est incompréhensible que les socialistes ne l’ont pas compris.

    .

  26. helios

     /  20 décembre 2010

    Islamisation: des Assises exceptionnelles, des intervenants formidables, un public en or…

    Grâce à la magie d’internet, et au savoir-faire du site Bivouac ID, nous sommes, quelques heures après la fin des « Assises Internationales contre l’islamisation de nos pays », en mesure de permettre à ceux qui n’étaient pas à Paris, ce 18 décembre, ni devant leur ordinateur, en direct, de prendre connaissance des 24 interventions qui, de 10 heures à 18 heures, ont fait de cette journée un moment exceptionnel.

    http://www.bivouac-id.com/billets/suivez-en-direct-les-assises-internationales-sur-lislamisation-sur-internet/#comments

    L’intervention du porte-parole de notre Collectif des Résistants, Aldo-Michel Mungo :

    http://www.youtube.com/watch?v=s8NSXJVWUEc&feature=player_embedded

    Une salle pleine à craquer et réactive, plus de 1.200 personnes réunies. Une organisation exceptionnelle, grâce au savoir-faire des organisateurs, nos amis de Riposte Laïque. Et surtout, une retransmission en direct vue par plus de 400.000 personnes ! Visualisez les compteurs de la régie image :

    http://fr.justin.tv/assisesislamisation

    Que retenir de ces Assises ? D’abord des moments forts, inoubliables, comme :

    L’arrivée d’Oskar Freysinger, en fin de matinée, et une foule, debout, scandant « Oskar, Oskar », preuve que la simplicité, le parler juste et l’authenticité du leader suisse contrastent avec le politiquement correct et les attitudes constipées de la plupart de nos hommes politiques.
    Lors de son intervention, plus de cent journalistes (nous reviendrons sur la presse) étaient présents.

    Egalement une incroyable standing-ovation à René Stadtkewitz, président du nouveau parti allemand FREIHEIT, où la salle debout à scandé durant 5 minutes LIBERTE, LIBERTE, LIBERTE,.

    Les témoignages de représentants venus de pays étrangers, comme Anders Gravers (Danemark), Timo Vermeulen (Pays-Bas), Elisabeth Sabaditsh-Wolff (Autriche), Tom Trento (Etats-Unis), Elena Tchoudinova (Russie), Aldo-Michel Mungo (Belgique), René Stadtkewitz (Allemagne), Halim Akli (Algérie), qui, chacun avec leurs mots, amenèrent un témoignage exceptionnel d’une réalité commune : l’offensive islamiste contre nos libertés.

    Le phénomène de rejet viscéral que suscitent aujourd’hui les représentants des principaux partis politiques avec les sifflets qui accueillirent une vidéo représentant ceux-ci, et les cris « collabos, collabos », montrent, profondément, la rancour du peuple, un peuple qui souffre d’être abandonné, sali et méprisé par ses élites.

    Un Manifeste de Paris qui pose les fondations d’un réseau international de résistance unissant les démocrates au travers de l’ensemble de l’Europe, avec un lien transatlantique fort.

    Nous savons qu’une journée ne change pas la face du monde. Mais elle peut être un point de départ de quelque chose de nouveau, appelons cela une coordination européenne de la Résistance.
    Des militants habitués à intervenir en pays étrangers, comme Elisabeth Tabadisch Wolff ou René Stadtkewitz, nous firent savoir que c’était la première fois qu’ils voyaient un événement de cette ampleur, autour de la défense de nos valeurs, et du refus de l’islamisation de nos pays.

    Nous avons vu avec tristesse des associations juives, et Ni Putes Ni Soumises, hurler avec les loups, et qualifier cette réunion d’Assises d’extrême droite. Non seulement c’est crapuleux, mais, de leur part, c’est suicidaire. Croient-ils vraiment qu’ils seront épargnés par les islamistes, parce qu’ils nous insultent? Plus ils affaibliront le camp des résistants, plus ils se fragiliseront, devant leur principal ennemi, le nôtre.

    Nous avons vu, sans surprise, une désinformation médiatique digne de la presse soviétique des grandes années. Alors que les contre-manifestations furent un bide total, comme on le voit sur les photos, ne réuniqqant que quelques dizaines de manifestants, derrière une banderole, la presse, derrière l’AFP, leur accorde généreusement 200 participants, et, fait de cette contre-manifestation l’événement, boycottant presque totalement ces assises. Bien évidemment, Oskar Freysinger et les organisateurs sont qualifiés d’extrême droite pour mieux diaboliser l’ensemble des participants !

    http://www.metrofrance.com/info/le-grand-barouf-anti-islam-de-l-extreme-extreme-droite/mjlr !gjqBE3IoqUxz6

    Naturellement, pas un mot sur la réalité de ce vrai fascisme qu’illustre cette vidéo montrant la contre-manifestation des intégristes de Forsane Alizza.

    http://www.bivouac-id.com/billets/video-contre-manifestation-de-forsane-alizza/

    Qu’ils continuent. Une presse alternative, Internet, va balayer ces zélés propagandistes du système, qui mentent de plus en plus grossièrement au peuple. Faites-nous confiance pour savoir de mieux en mieux nous en servir.

    Voilà ce que nous avions envie de vous dire, quelques heures après ce qui demeurera un grand moment de la révolte des peuples européens.

  27. didier

     /  21 décembre 2010

    Une organisation exceptionnelle, un lieu sécurisé par un service d’ordre efficace. 1.053 entrées payantes, des vidéos vues en direct, puis en différé, par plus de 500.000 personnes durant tout le week-end, cela progresse d’heure en heure… et un silence médiatique assourdissant, à de rares exceptions près, comme Ivan Rioufol.

    http://fr.justin.tv/assisesislamisation

    Les journalistes, pourtant présents à plus de 100 lors de l’intervention d’ Oskar Freysinger, ont préféré mettre en valeur la contre-manifestation de NPA-Parti de Gauche-SOS Racisme-Indigènes de la République, renforcés par Caroline Fourest, à qui ils ont attribué 200 présents, chiffre donné par l’AFP, qu’ils reprennent tous… Curieux, nos amis n’en ont compté que 50, et les photos le confirment !

    Pourquoi cette bouderie ? Tout simplement parce que nos intervenants, et le public, se sont mal conduits. Aucun spectateur n’a levé le bras, et crié « Heil Hitler ! ». Aucun intervenant n’a fait scander au public : « Les arabes à la mer ! », et pas davantage « Les Juifs au four ! ». Inintéressant, donc, nos professionnels de la désinformation n’ont pas trouvé ce qu’ils étaient venus chercher. Ils ont donc préféré opposer au formidable succès de ces assises leur silence méprisant, et, les rares fois où ils daignent en parler, leurs calomnies habituelles, nous amalgamant à des racistes d’extrême droite. Finalement, les chaînes de télévision musulmanes comme Al Jazeera, présentes ce samedi, ont davantage parlé de cet événement que les chaînes françaises !

    Seul problème pour eux, Internet existe, à présent, et les citoyens de ce pays ont bien l’intention de s’en servir. D’où le succès extraordinaire des assises retransmises en direct (pardon pour les quelques problèmes de son), et surtout des vidéos mises en ligne par nos amis de Bivouac, puis dans la foulée par d’autres sites.

    Grâce à cela, des centaines de milliers d’internautes ont pu entendre l’intégralité des discours de Pascal Hilout, Jacques Philarchein, Halim Akli (lu par Christine Tasin), Carl Pincemin, Marie-José Letailleur, Jean-Paul Gourevitch, Aldo Mungo, Anders Gravers, Timo Vermeulen, Tom Trento, Michèle Vianès, Arezki Bakri, Elena Tchoudinova, René Marchand, Elisabeth Wolff, René Stadtkewitz, Oskar Freysinger, Arnaud Gouillon, Anne-Marie Delcambre (invitée surprise), Anne Zelensky, Renaud Camus, Fabrice Robert, Christine Tasin, la conclusion de Pierre Cassen, et la lecture du Manifeste de Paris du 18 décembre.

    Ils ont entendu les discours de soutien de l’écrivain Bat Ye’Or et du député européen Mauro Borghezio. Ils ont vu l’extraordinaire ovation qui a accueilli l’arrivée d’ Oskar Freysinger. Ils ont été témoin de l’enthousiasme suscité par la conclusion du député allemand René Stadtkewitz, et la liesse d’un public qui a scandé « Liberté » plusieurs minutes durant pour saluer la chute de ce discours. Ils ont entendu des témoignages venus de Belgique, du Danemark, de Hollande, d’Autriche, d’Allemagne, d’Algérie, de Suisse, des Etats-Unis, sans oublier le soutien des Kabyles de France. Parfois, les discours étaient plutôt connotés à gauche, parfois à droite. Tous les témoignages étaient fort riches, sur des thèmes aussi différents que le féminisme, le syndicalisme, l’immigration, l’identité, la laïcité, la République. Tous étaient réunis par l’amour de nos principes civilisationnels, et le refus de voir nos pays perdre leurs conquêtes démocratiques sous les coups de boutoir d’une islamisation de plus en plus menaçante.

    Bien sûr, Oskar Freysinger fut la cerise sur le gâteau. Nul n’oubliera de sitôt l’ovation spontanée qui accueillit l’annonce de son arrivée. Les spectateurs et internautes n’oublieront pas non plus cette riche intervention d’une demi-heure dont il nous gratifia, mêlant humour et analyse politique avec une grande liberté de ton. Comment ne pas éclater de rire quand le maire-adjont du 12e arrondissement, l’obscur disciple de Mélenchon Alexis Corbières, lors de la contre-manifestation de masse qu’il organisa (50 personnes) se permettra de dire devant une caméra (qui relaiera avec complaisance ses propos) : « Quel est cet espèce de hippie sorti de Woodstock qui est un véritable fasciste » ?.

    Quelle différence entre l’aspect d’Oskar, homme bourré de dynamisme, à l’allure sportive, plein d’humour, spontané dans l’expression, aimant la vie, le rire, la bonne blague, défenseur intransigeant de la liberté, et un Corbière embourgeoisé, déjà vieux avant l’âge, haineux, n’hésitant pas à recourir aux plus basses calomnies, commissaire politique stalinien, ancien révolutionnaire aujourd’hui bien nourri dans les palais de la République, et n’ayant comme seul argument que « fasciste » pour essayer de faire taire ses adversaires. Le vrai rebelle, c’est Oskar Freysinger, le vrai défenseur de l’ordre établi, c’est Corbière et toute cette gauche qui livre la France à l’islam. L’esprit révolutionnaire du peuple de France, était, ce 18 décembre, à l’espace Charenton, et certainement pas avec les apparatchiks de gôche qui insultent l’esprit de Voltaire.

    Que dire de notre grande « amie » Caroline Fourest qui a bravé le grand froid du matin, pour tenir compagnie aux islamogauchistes de NPA et de Parti de gauche, aux « anti-racistes » du Mrap, de la LDH et de Sos Racisme, et aux Indigènes de la République, Houria Bouteldja en tête. Fidèle à ses habitudes, elle s’est jeté sur le premier micro qui se présentait, afin de prononcer ces paroles inoubliables : « Quand des gens se battent contre l’islamisation, ce ne sont pas des laïques, ce sont des racistes. La laïcité ce n’est pas de se battre contre l’islam, contre l’islamisation. » Traduction fourestienne : être laïque, c’est laisser l’islam tuer la laïcité pour ne pas passer pour un intolérant raciste ! C’est Tariq Ramadan qui doit être content de voir son ennemie préférée proférer de telles stupidités ! Rappelons à notre Caroline nationale qu’elle a manifesté ce samedi, sous une banderole « Unis contre l’islamophobie », alors qu’il y a quelques années, une jeune et prometteuse journaliste pourfendait, dans ses livres, le mot « islamophobie », expliquant qu’il était une invention des islamistes.

    Le Mrap, égal à lui-même, annonce « qu’il examine la possibilité de déposer plainte », car, selon nos vaillants limiers de l’anti-racisme, 3 orateurs mériteraient d’être traduits devant les tribunaux, rien de moins ! Certes, on peut optimiser en disant que 21 intervenants éviteront les mines de sel promises par le commissaire Aounit ! La semaine passée, c’était la LDH qui annonçait qu’elle déposait plainte contre Riposte Laïque, coupable de ne pas avoir participé au lynchage obligatoire des propos de Marine Le Pen, et, pire, d’avoir écrit que les prières musulmanes de la rue Myrha étaient une conquête et une occupation ! Jusqu’à quand, dans la France de Sarkozy, l’argent des contribuables va-t-il servir à alimenter ces petits juges de la pensée déguisés en anti-racisme ?

    le-mrap-avait-raison-de-demander-leur-interdiction-et-etudiera-des-poursuites-penales-contre-certains-propos

    Pierre Cassen, lors de ces assises, soulignait la dramatique absence des responsables du PS ou de l’UMP, dont certains avaient été approchés. Seule, encore une fois, Marine Le Pen a soutenu cette initiative, lors du grand Jury RTL de ce dimanche. A Etienne Mougeotte, qui classaient les organisateurs, Bloc Identitaire et Riposte Laïque, à l’extrême droite, elle a même répondu que notre journal était d’extrême gauche ! Décidément, c’est difficile de situer RL, entre les islamogauchises et trop de journalistes qui nous classent systématiquement à l’extrême droite (de manière crapuleuse), et Marine Le Pen qui nous classe à l’extrême gauche, tandis que d’autres courants d’extrême droite nous situe dans le camp des judéo-maçonniques !

    Les choses sont en train de changer. Quelque chose est né, ce samedi 18 décembre. Nous n’avons pas la prétention d’être les premiers à organiser quelque chose en Europe, nous respectons le travail des militants qui ont mis sur pied d’autres initiatives. Mais c’est la première fois, dans une capitale européenne, qu’une initiative prend une telle ampleur, avec des intervenants aussi divers, mais complémentaires, comme le fera remarquer, dans son discours, Fabrice Robert, président du « Bloc Identitaire ».

    Que cela ait eu lieu à Paris, symbole de nombreuses batailles populaires pour gagner des libertés, ne laisse pas indifférents les patriotes que nous sommes, amoureux de notre France. Nous savons que les intervenants étrangers, enthousiasmés par l’ambiance de l’espace Charenton, ce samedi, rêvent de faire la même chose dans leurs pays. Nous ne doutons pas que de nombreux militants, montés de province, auront à coeur, en 2011, de monter, dans leurs villes, des assises sur l’islamisation de nos pays, et d’organiser, localement, la Résistance qui se met en place.

    Donnons raison à ceux qui parlent du 18 décembre 2010 comme d’un jour historique, et sachons dire que plus rien ne sera comme avant.

    Riposte Laïque est très fier de vous offrir, outre les interventions complètes de ces assises, les textes complets des 24 intervenants, et des messages de soutien qui ont été lus. Nous allons faire d’une pierre deux coups : comme il y a beaucoup de lecture, et que les fêtes approchent, nous allons nous accorder des vacances de Noël et du Nouvel An, pour reprendre un peu de forces.

    Nous vous souhaitons donc, à tous, de joyeuses fêtes de Noël et du Nouvel An. Faites nous confiance pour nous retrouver, plus déterminés que jamais, début 2011, pour continuer le combat, et donner à ces assises la suite qu’elles méritent.

  28. Picard

     /  22 décembre 2010

    Si cette lettre de Myriam Picard ne fait pas vibrer votre fibre patriotique et ne vous donne pas l’envie de « résister », alors on ne peut plus rien pour vous…

    J’ai peur, ce soir. J’ai peur pour mon pays, j’ai peur pour ceux qui l’aiment, j’ai peur pour nos enfants.

    Je voudrais crier, à tous ceux qui bradent la France, à tous ceux qui la salissent, à tous ceux qui la lâchent, parce qu’ils ont oublié de se pencher sur Verdun et Austerlitz, qu’ils sont en train de vendre un des plus grands peuples d’Europe et du monde. Par peur, par corruption, ils signent tous, le sourire en coin, d’une patte de Judas, notre arrêt de mort.

    Ils nous trahissent gaiement, emplis d’une répugnante bonne conscience, désireux de dresser ce peuple si libre et si puissant, ce peuple qui ose exiger le respect de ses lois, de ses élémentaires sécurités, de son identité. Ils nous goulaguisent lentement, mais sûrement, depuis plus de trente ans, sourds aux cris de rage et de souffrance de Français qui sont à bout et vont jusqu’à s’armer, l’amertume au cœur et la peur au ventre.

    Je ne veux pas de ce pays-là. Mettez-moi dans la case que vous voulez, dans celle qui contentera votre dégoûtante petite conscience de moutons satisfaits d’eux-mêmes, je m’en fous. Je suis française, et je ne veux pas que la France meure. Et si, pour ce crime, je dois, comme c’est prévisible, passer pour une ignoble petite facho, tant mieux. Toute insulte de leur part me raffermit, me donne le coup de fouet chaleureux qui me pousse plus loin encore dans la course. Je veux que mon pays reste fidèle à lui-même, grand, digne, généreux, fier, souverain, admirable, capable de créer des Saint-Exupéry, des De Gaulle, des Marie Curie et des Charles Martel.

    Je veux rire avec Feydeau, croiser des poivrots heureux de gueuler leur amour de la treille et leur joie d’être absurdement bourrés, je veux pouvoir m’engueuler et débattre pendant des heures à propos de la foi, de la raison, de la science, de Voltaire et de Napoléon, je veux que nos campagnes et nos villes vivent, que ce pays reste capable d’attirer des Dali et des Brel. Je veux la fierté, Marianne, Notre-Dame de Chartres, Céline et Bernanos, Dior et des Carmélites, je veux de la grandeur et de la finesse. Et non cette pitoyable exhibition de maîtres-censeurs décérébrés sommant des êtres humains libres et dignes d’accepter une existence insupportable, faite de renoncement avilissants et de lâchetés ignominieuses.

    Je veux vivre dans un monde normal, un monde où je ne craindrai pas de sortir seule dans la rue, un monde où je ne devrai pas subir l’insolent, le révoltant spectacle de femmes niqabisées me méprisant pour mes chevilles nues et mon visage offert, un monde où la catholique que je suis ne devra pas prier dans une cave, la peur au ventre, un monde où les professeurs pourront dire que la France est une belle chose, un monde où j’aurai le droit de rire de moi-même et des autres, sans craindre une fatwa ou d’être exécutée sur place, la peau brûlée d’acide ou de flammes, un monde où ce ne seront pas des barbus sauvages et leurs complices cathodiques qui décideront de ma façon de parler, de rire, de grandir et de penser.

    Je veux vivre dans mon pays. Est-ce un crime ? Et peut-on me reprocher mon indignation, ma colère, quand je sais que sur cette terre de Rabelais et de Bossuet, on saccage l’enseignement sciemment, pour créer des êtres aux yeux écarquillés sur le vide, petits soldats heureux d’accepter un pays aux racines sauvagement arrachées, à l’avenir brisé ? Peut-on me reprocher d’avoir envie de hurler quand je sais le quotidien de millions de Français insultés dans les journaux, crétinisés par les politiques, menacés et terrorisés quotidiennement par des bandes de sauvages à l’écoeurante impunité ?

    J’ai peur, mais je ne lâcherai rien. Je ne lâcherai rien parce que j’ai été élevée avec le respect absolu de mon pays, avec le culte de ses morts, parce que ce pays est sublime, parce que si je devais le quitter pour pouvoir vivre libre ailleurs, j’aurais le sentiment de perdre mon oxygène et l’estime de moi-même.

    Je tiens à ce pays et je veux que mes enfants y vivent. Je crie ce mot « liberté » d’autant plus fort qu’il ne m’a jamais paru aussi fragile, en ces temps où les commissaires de la pensée nous fliquent jusque sur les terrains de foot.

    Rappelez-vous, rappelez-vous bien le passé. Rappelez-vous les conquêtes musulmanes, les viols, les génocides que la très sainte religion d’amour et de paix a eu la délicatesse d’offrir à la face de l’Histoire. Rappelez-vous ces journalistes égorgés en direct, ces femmes enterrées vivantes, ces hommes pendus, ces êtres crachant sur le martyre de soldats britanniques. Je pense aux hommes qui ont bouffé leurs chaussures sur le Chemin des Dames, aux résistants aux ongles lentement arrachés, je pense à tous ceux qui au cours de leur vie ont résisté courageusement, au nom de l’amour de ce pays.

    Je l’ai déjà écrit, je prends le risque de me répéter : le sang a coulé, coule, et va couler, plus violemment, plus rapidement que nous ne le pensons. Si nous ne gagnons pas les quelques petites batailles qui s’annoncent, soyons tous convaincus que ce ne sont plus des lois que nous devrons défendre, mais notre peau. L’histoire répète son monotone refrain de la Bêtise qui mène au Massacre. Je ne pensais pas prononcer ces mots-là un jour, si jeune. Je les prononce aujourd’hui, infiniment consciente que je ne me trompe pas, consciente aussi que les centaines d’anecdotes terribles que nous apprenons chaque jour ne forment que le préambule de temps encore plus effrayants.

    Je ne pensais pas non plus vivre un jour une guerre civile. J’essaie désormais de m’y préparer, et je le dis sans joie, avec l’unique et réel souci que chacun saura réagir à la mesure de la gravité des faits, pour éviter que notre pays ne subisse de tels drames.

    Myriam Picard

  29. Nicolas

     /  23 décembre 2010

    Mes chers compatriotes, je suis extrêmement attentifs à toutes les inquietudes qui pourraient naitre parmi vous, et notamment celles concernant l’avenir demographique du pays. Je connais vos inquietudes et je les partage. Mais en cet instant si solennel, ma pensée va d’abord au peuple français. Le peuple français est un grand peuple, qui a une grande histoire et qui s’est levé pour dire sa foi en la démocratie, pour dire qu’il ne voulait pas subir. Je pense au peuple français qui a toujours su surmonter les épreuves avec courage et trouver en lui la force pour transformer le monde. Je pense, je ne vous le cache pas, avec émotion à cette attente, à cette espérance, à ce besoin de croire à un avenir meilleur qui se sont exprimés si fortement durant la campagne qui vient de s’achever. Je pense avec gravité au mandat que le peuple français m’a confié et à cette exigence si forte qu’il porte en lui et que je n’ai pas le droit de décevoir. Exigence de rassembler, rassembler les Français parce que la France n’est forte que lorsqu’elle est unie et qu’aujourd’hui elle a besoin d’être forte pour relever les défis auxquels elle est confrontée. Exigence de respecter la parole donnée, respecter la parole donnée, de tenir les engagements parce que jamais la confiance n’a été aussi ébranlée, aussi fragile. Exigence morale parce que jamais la crise des valeurs n’a été aussi profonde, parce que jamais le besoin de retrouver des repères n’a été aussi fort. Exigence de réhabiliter les valeurs du travail, de l’effort, du mérite, du respect, parce que ces valeurs sont le fondement de la dignité de la personne humaine et la condition du progrès social. Exigence de tolérance et d’ouverture parce que jamais l’intolérance, le racisme, l’antisémitisme et le sectarisme n’ont été aussi destructeurs, parce que jamais il n’a été aussi nécessaire que toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté mettent en commun leurs talents, leurs intelligences, leurs idées pour imaginer l’avenir. Exigence de changement parce que jamais l’immobilisme n’a été aussi dangereux pour la France que dans ce monde en pleine mutation où chacun à travers le monde s’efforce de changer plus vite que les autres, où tout retard serait fatal et deviendrait vite irrattrapable. Exigence de sécurité et de protection parce qu’il n’a jamais été aussi nécessaire de lutter contre la peur de l’avenir et contre ce sentiment de vulnérabilité qui découragent l’initiative et la prise de risque, alors que la France a tant besoin que l’on prenne des risques et que l’on assume les initiatives. Exigence d’ordre et d’autorité parce nous avons trop cédé au désordre et à la violence, qui sont d’abord préjudiciables aux plus vulnérables et aux plus humbles. Exigence de résultat parce que les Français en ont assez que dans leur vie quotidienne rien ne s’améliore jamais, parce que les Français en ont assez que leur vie soit toujours plus lourde, toujours plus dure, parce que les Français en ont assez des sacrifices qu’on leur imposerait sans aucun résultat. L’exigence de résultats est un devoir pour moi. Exigence de justice parce que depuis bien longtemps autant de Français n’ont pas éprouvé un sentiment aussi fort d’injustice, ni le sentiment que les sacrifices n’étaient pas équitablement répartis, ni que les droits n’étaient pas égaux pour tous. Exigence de rompre enfin avec les comportements du passé, les habitudes de pensée et le conformisme intellectuel qui a fait tant de mal à notre démocratie. Parce que jamais les problèmes à résoudre n’ont été aussi inédits, il nous faut inventer de nouvelles solutions. Le peuple m’a confié un mandat. Je le remplirai. Je le remplirai scrupuleusement, avec la volonté d’être digne de la confiance que m’on manifesté les Français. Je défendrai l’indépendance de la France. Je défendrai l’identité de la France, parce que la France a une identité. Je veillerai au respect de l’autorité de l’Etat et par dessus tout à son impartialité. Je m’efforcerai de construire une République fondée sur des droits réels et une démocratie irréprochable. Je vais me battre pour une Europe qui protège, parce que le sens de l’idéal européen c’est protéger les citoyens de l’Europe. Je me battrai pour l’union de la Méditerranée. En tournant le dos à la Méditerranée, la France a cru tourner le dos à son passé, en fait elle a tourné le dos à son avenir. Je me battrai pour le développement de l’Afrique parce que le destin de l’Europe et celui de l’Afrique incontestablement sont liés. Je ferai de la défense des droits de l’homme et de la lutte contre le réchauffement climatique les priorités de l’action diplomatique de la France dans le monde. La tâche sera difficile. Elle devra s’inscrire dans la durée. Chacun d’entre vous à la place qui est la sienne dans l’Etat et chaque citoyen à celle qui est la sienne dans la société ont vocation à y contribuer. Je veux dire ma conviction qu’au service de la France il n’y a pas de camp. Il n’y a que les bonnes volontés de ceux qui aiment leur pays. Il n’y a que les compétences, les idées et les convictions de ceux qui sont animés par la passion de l’intérêt général. A tous ceux qui veulent servir la France, je dis du fond de mon coeur que je suis prêt à travailler avec eux. Je ne leur demanderai pas de renier leurs convictions, de trahir leurs amitiés et d’oublier leur histoire. A eux de décider, en leur âme et conscience d’hommes libres, comment ils veulent servir la France. Pour moi le service de la France c’est un devoir. Le 6 mai, il n’y a eu qu’une seule victoire, celle de la France qui ne veut pas mourir, qui veut l’ordre mais qui veut aussi le mouvement, qui veut le progrès mais qui veut la fraternité, qui veut l’efficacité mais qui veut la justice, qui veut l’identité mais qui veut aussi l’ouverture. Le 6 mai, il n’y a eu qu’un seul vainqueur, le peuple français, qui est grand parce qu’il ne veut pas renoncer, qui ne veut pas se laisser enfermer dans l’immobilisme, parce qu’il refuse le conservatisme, le peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place, et qui par dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place. Eh bien, à cette France qui veut continuer à vivre, à ce peuple qui ne veut pas renoncer, qui mérite notre amour et notre respect, je veux dire ma détermination totale à ne jamais le décevoir.

  30. zephyr

     /  23 décembre 2010

    Quelle honte !
    Votre démarche transpire la violence et la haine, vous n’avez aucun humanisme ! Ce sont de telles raisonnements qui ont permis l’esclavage et qui ont conduit Hitler au pouvoir, car il a été élu par le peuple, ne l’oubliez pas !
    Au fondement du racisme, il y a la peur de l’autre et vous surfez sur cette peur plutôt que d’interroger votre rapport à l’altérité.

  31. Georges Audouet

     /  31 décembre 2010
  32. Nicolas Dzepina

     /  31 décembre 2010

    Nicolas ecrit au dessus….Mes chers compatriotes, je suis extrêmement attentifs à toutes les inquietudes qui pourraient naitre parmi vous, et notamment celles concernant l’avenir ….

    Je suis un autre Nicolas qui poste souvent … et ce n’est pas moi qui a ecrit cela.D’ailleurs je ne comprends pas ce commentaire ….

  33. Edouard

     /  2 janvier 2011

    L’initiative de demander un referundum est certes louable. Mais elle n’a pas la moindre chance d’aboutir. Tous les lobbies pro-immigration, connus de France et de Navarre, sont aux mains des juifs sionistes. Ce sont eux, qui ont ethniquement souillé votre pays, le transformant en véritable poubelle à races.

    Or votre minable président, est un larbin patenté de la Communauté infâme.

    Bonne chance quand même!

  34. Bravo pour cette initiative. Seulement, elle fait peur, car elle manifeste la culpabilité de nos gouvernants depuis trop longtemps. Droite, gauche, conservateurs, progressites, ils sont tous de la nouvelle religion qui fait qu’un homme est un homme rien qu’un homme aux yeux de ces gens là. Car leur gouvernement (de quelque origine qu’ils soient) est gangrénée par leur acte de foi « droit de l’hommiste ». Un homme ne se définit que par le fait qu’il est un homme, rien qu’un homme. Donc tout ce qu’il fait, ce qu’il pense, ce qu’il construit, ce qu’il veut n’existe pas pour nos gouvernants. Ce domaine leur est exclusivement réservé. Ils nous regardent que sous l’angle du droit de l’hommisme. Ces gens-là ne veulent plus savoir (et toute foi a son combat, donc ils luttent pour étendre cette nouvelle religion), ils ne veulent plus savoir quelle est la couleur, l’odeur, la vigueur, le terreau, le terrain, la chair et le sang, l’âme et l’esprit des « hommes ». Non. Un homme ne se définit pas comme cela dans cette nouvelle religion. Un homme est un animal bipède qui a une intelligence programmable, un corps producteur, que l’on se doit de savoir gérer. Nos gouvernants sont au-dessus de nous, au-dessus de nos vies, au-dessus ce qui fait toute notre vie, dans son épaisseur, dans sa dignité, sa mémoire, sa culture, son être. Les cutures et les mémoires ne sont que des aspects du programme qu’ils se doivent de gérer. Ils ne veulent donc pas rayer d’un coup de crayon ces éléments, ils ne veulent que les utiliser pour leur programme. Et c’est quoi leur programme? Eliminer l’identité française, pour tout simplement montrer qu’ils sont les maîtres, les architectes d’une nouvelle identité.
    C’est ainsi, qu’un des plus vieux quartiers de Paris se sinotransforme complètement, qu’effectivement, le projet d’une super mosquée sur la rive de la Seine est bien là, celui d’une super église orthodoxe également, que les Indiens et Tamouls ont pris le quartier de la gare du Nord, les émirats les Champs-Elysées (avec les Japonais), le 13e est donné aux frères Tang etc… Tout le monde connait. Et qu’est-ce qui est donné aux Français ????? Rien. Enfin, ce qui reste, ce que les étrangers ne veulent pas pour l’instant. Il est clair que nos dirigeants ont pour objectif la DÉPOPULATION de notre pays. Ils ont dans la tête d’en faire un autre (pays). Un plus vaste. Un état mondial. Où chaque culture, race sera non seulement représentée, mais sera active, constructrice d’un nouveau pays qui sera bien obligé d’abandonner (si ce n’est pas détruire) le pays d’origine, qui était la France.
    Voilà où nous en sommes. D’aucuns qui disaient que notre pays était petit, veulent montrer à tout le monde entier que ce petit pays veut être le modèle, le patron du nouvel état mondial que les puissants appellent de leurs voeux, depuis toujours. Nous sommes arrivés au bout de cette logique. Créer un état mondial, où le lieu n’aura aucune importance. On fait bien du ski alpin sur des pentes enneigées à Dubai. On peut se croire à Dakar quand on est à Barbès. A Shangai quand on est avenue de la Porte d’Ivry. C’est ce qui est non seulement permis par nos dirigeants, mais voulu, encouragé. Ce qu’ils veulent, ils nous le disent: ALLER DE L’AVANT. Et c’est quoi « aller de l’avant », c’est casser la commode de grand’mère pour installer un meuble Ikéa. C’est détruire la France, ses traditions, ses paysages, ses repères culturels, son âme, sa religion (catholique) pour faire un pays nouveau, pour construire un communautarisme mondial.
    Alors, quelle solution à trouver?
    Je n’en ai pas.
    Je veux bien signer la pétition, mais je crois qu’elle fera rire ces dirigeants qui nous exploitent et nous détuisent.

  35. ORTOLA FERNAND

     /  8 janvier 2011

    Oui j’espere il est permis de rever

  36. YANNICK

     /  9 janvier 2011

    BLABLABLA !!!! je suis content de voir que certains ont encore une volonté d’endormir avec des discours de mazobobo, VIVE LA DEMOCRATIE DIRECTE, lorsqu’un vrai français, prendra le pouvoir avec de vrais valeurs françaises et la volonté de conserver notre culture, nos traditions et notre identité, nationale, régionales, il mettra en place la votation Suisse en france et les référendums populaire qui représentent la vrai démocratie. FINI LES OLIGARCHES comme Sarko ou Royal. Fini les COLLABO de Besençenotbico, place au français qui se réveil alors attention.

  37. said hallal

     /  9 janvier 2011

    zephir
    Je me demande si vous le faite exprés de repondre ce que vous repondez. Vous devriez être au contact de ces gens la toute la journée et les ecouter parler à propos de la FRANCE et des français (es) pour perdre vôtre humanisme comme vous le dites si bien.vous vous prenez pour zorro,vous ne savez même pas de qui vous parlez ce sont des hêtres inférieure qui ont une cervelle de colibris, (comme disait de gaulle) qui ne veulent pas s’intégrer vous les avez vu avec leur drap sur le dos et leur morceau de tissu à camembert sur la tête! ces gens la c’est comme l’huile et le vinaigre vous les mettez enssemble,vous les melanger,au bout de quelques secondes tout se separe.Et comme il le disait(DE GAULLE)je cite »s’ils sont superieure (en nombre)mon village ne s’appellerait plus Colombay-les Deux Eglises mais Colombay-les Deux mosquee

  38. said hallal

     /  10 janvier 2011

    Sujet : tr: Fw: A diffuser …

    > C’est bizarre, les médias ne sont pas au courant visiblement … Rien vu ni entendu ……!!!!
    > > 1er Janvier 2011, l’église chrétienne évangélique de Montfermeil a été vandalisée et en partie incendiée.
    >
    > 12 Novembre 2010, Avignon : La paroisse Saint-Jean à Avignon est le théâtre depuis plusieurs semaines de menaces « inter-communautaires ». Le père Gabriel a brisé le silence après qu’un cyprès jouxtant l’église ait été incendié.
    > Tags insultan
    >
    > Dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 décembre, la crèche au Gond (sud-ouest) a été vandalisée.
    >
    ts, jets d’excréments sur les murs de l’église,… et la semaine dernière, un « jeune » qui entre dans l’église en pleine messe, urine sur le parvis, et hurle aux paroissiens : « on va tous vous griller, vous et votre église ».
    >
    > 05 Novembre 2010, Carcassonne : des Catholiques caillassés en pleine messe. L’église est ensuite taguée :
    >
    > 14 Octobre 2010, STRASBOURG : Une église catholique de Strasbourg a été profanée mardi par des islamistes qui ont tagué sur la porte un appel à la « croisade » pour l’Islam… Les médias et la classe politique ne semblent pas s’en émouvoir. Cette profanation intervient dans un contexte tendu à Strasbourg où le maire de la ville avait lancé un appel contre le racisme et l’antisémitisme… il aurait sans doute du préciser que le racisme peut également prendre pour cible les catholiques.
    >
    > 13 octobre 2010, Gironde : l’église Saint-Jean-Baptiste de Bazas profanée
    >
    > 24 Juillet 2010, ECHILLAIS en Charente Maritime : Une église profanée. Des indices laissent penser que les vandales sont entrés à motocross dans ce chef d’œuvre de l’art roman.
    >
    > etc etc !
    >
    > Même l’archevêque de Bruxelles a été entarté en pleine messe par un musulman !
    > Et ces scènes se répètent partout en Europe !!!!
    >
    > Selon le Figaro du 22 septembre dernier, il y a eu l’année dernière en France 226 profanations :
    > six antimusulmanes,
    > quatre antisémites et…
    > 216 antichrétiennes.
    >
    > Et pendant ce temps, on autorise des campagnes publicitaires comme celle-ci qui a au moins le mérite d’énoncer clairement les choses quant aux possibilités d’intégration des musulmans :
    >
    > Inchallah.com : 450 panneaux publicitaires 4 m × 3 m affichant clairement un positionnement de marketing « affinitaire ».
    >
    > Les politiques et les associations font mine de ne rien voir, hormis le Front National et un député de l’UMP qui dit ceci :
    >
    > UMP de Puteaux Gérard Brazon :

    >
    > « Ce site fait de la ségrégation en encourageant les rencontres entre personnes de même religion et uniquement de même religion. (…) La différence fondamentale est qu’aucun non-musulman ne pourra s’inscrire sur ce site sans se convertir de facto ! Car il ne faut pas oublier que si un musulman peut se marier avec une non-musulmane, l’inverse est interdit par l’islam, dont on connait l’extrême tolérance ».
    > M. Brazon qualifie le site de rencontres comme un suppôt du « communautarisme » et du mariage « entre soi ».
    >
    > Le sacrilège ne pose aucun problème quand il s’agit de s’en prendre aux Catholiques. Au risque de me répéter, ce genre de faits divers aurait fait les gros titres des médias s’ils avaient été commis dans une mosquée .
    >
    > Les Catholiques en revanche, première cible des actes de profanation, n’ont droit à aucun égard lorsqu’ils sont victimes d’agressions.
    >
    > Il est temps de nous révolter !
    >

    >
    >

  39. Labik

     /  21 janvier 2011

    Il faut savoir qu’à Séville , la municipalité avait vendu un très grand terrain pour la construction d’une mosquée , contre le gré des sévillans . Qui ont trouvé une parade ; ils ont enterré un porc sur ce terrain . Projet abandonné ; on ne saurait construire une mosquée sur un lieu souillé par cet animal …

  40. ALONSO

     /  28 janvier 2011

    Hardi les gars: on les aura!…bien sûr si Dieu le veut. Préparez vos claviers, vos muscles et vos chapelets (^_^)!
    Vive le France

  41. francis CLaude

     /  29 janvier 2011

    bonjour, j’ai reçu votre courriel de reprise de votre site et si vous de votre coté m’avez envoyer cette information c’est que j’ai déja signé la pétition que j’approuve sans réserve.
    dans le cas contraire c’est que vous fliqué aussi internet.ceci étant vous n’avez pas la crédulité de penser qu’internet n’est pas sous surveillance policiére et pour moi je trouve cela trés normal vu les sites branquignoles que l’on peut y trouvé.pour les gens normeaux comme moi cela m’est complétement egal d’étre fliqué sur internet je consulte des sites trés divers politiques informations générales et méme de cul pour me divertir mais de cul autorisés par la sociétée, alors mobilison nous pour arreter l’immigration incontrollé de ces sauvages et laisso faire les flics leur travail de toutes façons vous ne pourrez pas l’empécher et parmis eux beaucoup sont de notre coté…

  42. je suis consentente pour signer cette pétitiON
    Ces personnes, ne s’intègrent pas à notre civilisation poussent la france jusqu’à son retranchement et sous prétexte qu’ils n’ont rien
    ont plus de facilités que nous; les français moyens.
    De plus, allez chez eux et voyez s’ils vont accepter vos coutûmes et votre façon de vous vêtir….. entre beaucoup d’autres éléments beaucoup plus graves

  43. JACQUES

     /  31 janvier 2011

    Je fais partie de plusieurs organisations caritatives confessionnelles. J’accueille, j’écoute beaucoup – j’aide parfois – et je sers, une à deux fois par mois depuis trois ans, les petits déjeuners d’une quarantaine de sans-abri ou personnes en situation précaire.
    Il n’ y a aucun doute que la politique d’immigration telle que pratiquée et qui s’accélère au fil des années est une calamité pour la France, pour les Français et pour les immigrés eux-mêmes. Les situations – des Français, en particulier, victimes d’une véritable injustice d’inégalité vis à vis des nouveaux immigrés – dont sont responsables les autorités à en connaître -politiques, administratives, entrepreuneriales, associatives mêmes – m’interpellent : fais-je encore mon devoir de chrétien en me faisant ainsi, par l’aide apportée, le complice d’une politique d’immigration absolument contraire au bien commun ?

  44. Pierre Anglade

     /  31 janvier 2011

    Soyons utopistes trente secondes : par un procédé (a découvrir!!!) les frontiéres de l’Europe sont aujourd’hui vérroullées et TOTALEMENt ETANCHES et en dehors de toutes considérations dites racistes.
    Mathématiquement par la seul quantité d’imigrés présents en Europe à l’heure actuelle et le jeu de leurs natalités débordantes ils seront majoritaires dans les 25 à 30 ans a venir.
    Majorité en démocratie = pouvoir.

  45. JACQUES

     /  31 janvier 2011

    Veuillez ajouter s’il vous plait à mon précédent commentaire, tout à fait à fin les mots suivants  » tant de la France que des pays pourvoyeurs d’immigration » .

    Avec mes remerciements.

  46. Pierre Anglade

     /  31 janvier 2011

    N’est il pas « maladroit » compte tenu de « la gouvernance actuelle en France » d’agiter « le droit du sol » ?????

  47. adeline

     /  31 janvier 2011

    > > A DIFFUSER PATRIOTIQUEMENT
    >

    Serge de Beketch, Je suis islamo-négatif

    > > > >
    > > > > > Je ne suis pas islamophobe, je ne suis pas hostile à l’islam, je ne suis pas en guerre contre l’islam.
    > > > > >
    > > > > > Je n’ai aucun sentiment à l’égard de l’islam.
    > > > > > Je m’en fous radicalement, tant qu’il reste dans ses terres.
    > > > > >
    > > > > > Mais chez moi, dans ma patrie, dans mon pays, je n’en veux pas.
    > > > > > Un point c’est tout. Je suis islamo-négatif.
    > > > > > Je nie le droit de l’islam à prospérer en France.
    > > > > > Je nie que l’islam soit une religion.
    > > > > >
    > > > > > C’est un totalitarisme comme l’indique son nom qui signifie “soumission” et, comme tel, il est du droit de tout homme libre de s’y opposer de toutes ses forces et par tous les moyens “y compris légaux”.
    > > > > >
    > > > > > Je nie que l’islam ait rien de commun avec la civilisation européenne et encore moins avec la civilisation française.
    > > > > > Il lui est en tous points étranger.
    > > > > > Par son caractère, ses croyances, ses rites, ses observances, ses moeurs.
    > > > > >
    > > > > > Je nie que l’islam ait jamais rien apporté à la France.
    > > > > > Aucun chef-d’oeuvre littéraire, musical, architectural, pictural ou sculptural.
    > > > > > Rien.
    > > > > >
    > > > > > Pas un écrivain n’a publié “Le génie de l’islam”. Nulle mosquée ne s’élève comparable à Chartres.
    > > > > > On attend encore un Francis Poulenc musulman.
    > > > > > On chercherait en vain, et pour cause, un Real del Sarte islamiste.
    > > > > >
    > > > > > Je nie que l’islam appartienne au patrimoine de la France.
    > > > > > Il n’a rien laissé, rien créé, rien fait pour la France.
    > > > > > Aucune ouvre d’art, on l’a vu.
    > > > > > Aucune œuvre de charité non plus.
    > > > > > Pas un hôpital, pas un hospice, pas un orphelinat, pas une association caritative.
    > > > > >
    > > > > > Où sont les “petits frères des pauvres” qui appliqueraient en France ce “quatrième piller de l’islam” ( la Zakkat. En français : l’aumône que l’on traduit abusivement par la Charité ) ?
    > > > > > Où est l’imam dont la personnalité et l’oeuvre pourraient se comparer à celles de saint Vincent de Paul ?
    > > > > > Quelle fatwa a jamais fait pour les pauvres, les malades, les vieillards ou les enfants de France le millième de ce que font depuis des siècles les religieuses hospitalières, soignantes ou enseignantes ?
    > > > > >
    > > > > > Je nie l’influence de l’islam sur notre histoire intime.
    > > > > > Pas un dicton, pas une coutume, pas un mot, pas un geste, qui exprime, dans le comportement des Français, dans leurs références, dans leur imaginaire, dans leurs souvenirs, dans les chansons, les comptines, les fables de leur enfance, le moindre lien avec l’islam.
    > > > > >
    > > > > > Aucune œuvre de progrès, enfin.
    > > > > >
    > > > > > On nous rebat les oreilles avec l’apport de l’islam en matière de mathématiques, de géométrie, d’algèbre, d’astronomie, de médecine, de philosophie.( ils ont été les récepteurs de quelques-uns de ces savoirs et leurs vecteurs: il y a loin de là à l’invention qu’on veut leur imputer!!!!
    > > > > > Mais c’est se foutre du monde !
    > > > > > Où sont, dans l’histoire de l’intelligence française les savants, les penseurs, les philosophes musulmans.
    > > > > > Où sont les Pasteur, les Curie, les Pascal islamistes ?
    > > > > >
    > > > > > Et que l’on ne prétende pas que cette absence s’expliquerait par le magistère de l’Eglise qui aurait fait obstacle à l’éclosion du génie créateur, scientifique, artistique de l’islam dans les bras de sa Fille aînée.
    > > > > > Ou alors que l’on explique comment tant d’écrivains, de penseurs, de philosophes, de musiciens, de peintres, de sculpteurs juifs ont pu prospérer en dépit de cet obscurantisme.
    > > > > >
    > > > > > La vérité c’est que l’islam n’a rien à faire chez nous parce qu’il n’a jamais rien fait chez nous.
    > > > > >
    > > > > > La déclaration de Chirac selon qui « les racines de l’Europe (donc de la France ) sont aussi musulmane que chrétiennes » n’est donc pas seulement le propos d’un imbécile, c’est aussi celui d’un salaud.
    > > > > > L’islam “à la française” est une double absurdité et un crime de haute trahison.
    > > > > >
    > > > > > Parce que l’esprit de soumission est à l’opposé même du génie français.
    > > > > > Parce que la notion de patrie est contraire à l’Ouma, loi islamique qui nie la nation.
    > > > > >
    > > > > > Parce que les politiciens renégats qui oeuvrent à asservir la France au totalitarisme islamique et à l’invasion afro-maghrébine sont plus coupables que les dirigeants français qui, voilà soixante-trois ans, se résignèrent à la Collaboration.
    > > > > >
    > > > > > Ceux qui, aujourd’hui, accablent de leurs injures le Maréchal Pétain et le Président Laval, font bien pire.
    > > > > >
    > > > > > La différence entre les Collabos d’hier et les “Coallahbos” d’aujourd’hui, c’est que ni le Maréchal Pétain ni le Président Laval, n’ont jamais invité les envahisseurs.
    > > > > >
    > > > > > Chirac, lui, a ouvert les portes à l’invasion en signant la loi sur le regroupement familial (erreur…)
    > > > > > Le Maréchal Pétain et le Président Laval n’ont jamais dit, dans aucun discours, que les occupants étaient « chez eux, chez nous ».
    > > > > >
    > > > > > Chirac ne cesse, après Mitterrand, de le répéter.
    > > > > >
    > > > > > Sous la botte allemande, la Police , la Justice et leurs auxiliaires n’ont pas montré autant de zèle à poursuivre les résistants que les flics, les chats fourrés et leurs “milices antiracistes” n’en mettent aujourd’hui à traquer, à provoquer, à punir les patriotes fiers de l’être et qui entendent le rester.
    > > > > > Jamais la France n’a été aussi gravement malade.
    > > > > >
    > > > > > Infecté par le sida de la “coallahboration”, cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif.
    > > > > > Sa survie est désormais entre les seules mains des islamo-résistants.>
    > > > > >
    > > > > > En avant !

  48. Pour la construction d’une Mosquée convoité par L’Arabie Saoudite, faire comme l’Espagne ,transformer ce terrain en cimetière de déchet de Porc .Cela a été fait en Andalousie avec l’abandon de la construction d’une Mosquée
    CQFD

  49. lubrano di ciccone Lucie

     /  31 janvier 2011

    Bravo, pour votre initiative, il faut que les Français REAGISSENT, il faut reprendre notre pays qui est dans leurs mains dans bien des domaines. Vive la France

  • Le troisième communiqué du collectif "Stop-immigration" à destination des journalistes est paru lundi 6 décembre.

    Le 05 Juin 2012 : 26 614 personnes ont signés la pétition en ligne.

    En plus de ces signatures sur notre site internet, le 5 Janvier 2012, 11 120 personnes avaient signé la pétition dans sa version papier

    Le 30 janvier 2011, 3 576 personnes avaient partagé la campagne "Stop-immigration" sur Facebook.

    Ils l'ont fait et ne le regrettent pas...

    Marc, 23 ans : "l'immigration coûte cher à la France : plus de 36 milliards d'euros par an !" Julie, 24 ans : "moins d'immigration, c'est plus de logements pour les Français" Thierry, 25 ans : "on n'a jamais demandé aux Français leur avis, c'est le moment ou jamais de le faire" Marie, 23 ans : "je ne supporte plus de me faire traiter de "pute" par des jeunes d'origine immigrée. L'immigration, ça commence à bien faire !"

    Pierre, 29 ans : "Je suis contre l'immigration : les nouveaux arrivants ne cherchent plus à s'intégrer et à cause d'eux, les Français d'origine immigrée comme moi sont mal vus. Alors, je demande au Président de la République un référendum..."

    Emma, 26 ans : "Je n'ai rien contre l'immigration mais comme je suis démocrate, j'ai signé la pétition pour un référendum sur l'immigration. Je pense que les Français ont le droit de décider de leur avenir..."

    Germaine, 74 ans : "Je souhaite un référendum sur l'immigration car j'aimerais que mes petits enfants vivent en sécurité et dans un pays fidèle à son identité et à ses racines..."

    [Images d'illustration]

    Faites comme Marc, Julie, Thierry, Marie, Pierre, Emma et Germaine...

    demandez au Président de la République un référendum sur l'immigration !